Follow by Email

lundi 30 janvier 2012

Un cocktail de précipitations

L'entraînement de course à pied au Québec en hiver n'est pas de tout repos, non pas pour le froid et la neige, mais pour les nombreux changements de température. En effet, cette dernière est parfois froide et parfois douce, amenant avec elle un cocktail de précipitations. Lorsqu'elle est douce, nous parlons de redoux et le terrain de jeux du coureur sur route ressemble alors à cela:




Imaginez-vous quand ce type de surface gèle le surlendemain et que deux jours plus tard une tempête de neige la recouvre de 20 centimètres de neige. C'est ce que nous avons connu dans la semaine du 22 janvier. En voici le détail:

Mardi 24 janvier


Le mercure affichait 0 C, ce qui est doux pour le mois de janvier. Une pluie verglaçante s'est abattu sur Québec. J'ai donc décidé de reporter ma séance d'intervalles et j'ai mis  mes Yaktax pour aller courir. Je suis allé explorer le quartier et les rues résidentielles étaient impraticables pour quelque sorte d'intensité que ce soit. Je me suis dirigé vers le Parc industriel Armand Viau et la traction était meilleure à cet endroit. J'ai donc décidé de me payer un tempo run de 5km (pace variant entre 5:10 et 5:31), ce qui constitue un entraînement de qualité pour moi. Il est certain que je me suis mouillé les pieds pour la peine, n'ayant pas le choix à certains endroits de passer dans de la «slush» glacée. Cependant, les pieds finissaient toujours par se réchauffer compte tenu du pace plus élevé que je maintenais. Total pour cette séance avec le réchauffement et le retour au calme: 11km.

Mercredi 25 janvier


La température est restée douce ( -1 C ). J'ai fait une sortie en endurance de 10km dans le quartier résidentiel Les Méandres. Les sensations étaient très bonnes.

Jeudi 26 janvier 


Et voilà, le froid était revenu avec -12 C, -20 C facteur vent. J'ai du remettre mon survêtement plus épais et mon passe-montagne. Cependant, cela ne m'a pas empêché de retourner dans le Parc industriel Armand Viau et de  faire cette séance d'intervalles que je devais faire mardi, soit 5 X 1km rapide avec 400 mètres de récupération:



Total de la séance: 12 km

Vendredi 27 janvier 


Une tempête de neige était annoncée pour cette journée. Lorsque je suis sorti vers 5:00 heures AM,  elle ne faisait que commencer. J'ai donc pu sortir pour un entraînement en endurance sans être trop incommodé par les vents. Cependant, il y avait déjà de la neige au sol et les conditions étaient dangereuses compte tenu des nombreuses plaques de glace recouvertes par la neige, le tout gracieuseté de ce redoux de janvier. Donc, de nouveau les Yaktrax pour 10km.

Les conditions se sont empiré graduellement dans l'avant-midi. Vers midi, le gros de la tempête s'abattait sur la région:



Toutes les écoles avaient prévu le coup:



J'ai donc décidé de faire de même et de fermer le bureau pour la journée pour ainsi profiter d'une belle fin de semaine de trois jours :)

Samedi 28 janvier


L'entraînement de cette journée a été précédé d'un bon échauffement cardio-vasculaire:


Vive les joies de l'hiver ! Donc, une heure de cette activité et un autre 10km de course à pied dans des rues enneigées et glacées. Naturellement, toujours en Yaktrax. Un bon prélude à ma longue sortie du dimanche.

Dimanche 29 janvier


C'était la journée de la longue sortie de groupe avec départ au Centre Lucien-Borne. Je suis arrivé, comme depuis le début janvier,  pour 7:15 heures, afin de prendre part au réchauffement. Je n'avais que deux compagnons au Centre Lucien-Borne à cette heure, soit Denis Maheux et Rénald Bouchard. Sur les Plaines d'Abraham, nous avons croisé Gilles Lamontagne et Paul Tessier, qui se réchauffaient eux aussi. Ils ont continué avec nous. Lorsque nous sommes revenu au Centre Lucien-Borne, nous avions déjà 7 kilomètres au compteur.

Pour le départ de 8:15 heures, nous étions douze. C'est à peu près la moyenne du groupe depuis le début de l'hiver, ce qui est excellent. J'ai ajouté 23 autres kilomètres pour un total de 30km. Cependant, les amis ont couru beaucoup plus lentement compte tenu que la neige et la glace rendaient la surface très glissante. Comme je n'avais jamais couru plus d'une douzaine de kilomètres avec mes Yaktrax,  j'ai pensé que c'était la journée idéale pour les tester sur une longue sortie. Eh bien, je les ai portées pendant 3 heures 30 minutes de course et je suis bien satisfait. Cet équipement fonctionne très bien dans cette «cassonade» glissante. Je me suis économisé musculairement et j'ai terminé cette longue assez frais.

Marathon intérieur de Montréal


Un des évènements qui a retenu mon attention en fin de semaine est le marathon intérieur de Montréal:


Pour ceux qui sont excédés par les conditions difficiles du Québec pour courir à l'extérieur, voilà en quoi, il consiste ( extrait tiré du site internet de ce marathon ):

Le marathon consiste à compléter 274 tours (oui, 274 tours de bonheur) d'une piste recouverte d'une surface synthétique de type mundo indoorflex (chaque tours étant de 154 mètres). Le temps limite pour compléter l'épreuve est de 6 heures.  

Ce type d'épreuves commence à apparaître graduellement en Amérique du Nord depuis quelques années. C'était le premier du genre dans la province de Québec. Le marathon a été tenu sur deux jours soit samedi le 28 janvier et dimanche le 29. Voici un petit vidéo de l'épreuve du 29 janvier:




Quelques uns de me amis Dailymile y ont pris part:

Le 29 janvier:


Pierre Lequient M3:35:08.59

 Pierre a terminé premier cette journée-là. On le voit en singlet gris vers la fin du vidéo.


Luc Levesque M3:39:37.00

Luc, de son côté, a terminé troisième. Il porte le singlet jaune «Marathon maniac».


Alexandre Emond M3:51:00.56

Alexandre a bouclé les deux marathons, soit celui du samedi et celui du dimanche. La veille, il a fait 3:47:32. Un très beau dosage sur deux jours. Alexandre a des talents indéniables d'ultra-marathonien. On le voit durant le vidéo le torse à l'air.Sûrement plus confortable dans la chaleur du gymnase.

Le 28 janvier


Gaetan Jr Joyal M4:02:52.75

Gaétan a beaucoup couru à l'intérieur cet hiver. Il était déçu de son chrono mais il n'y a aucune déception à y avoir. Au contraire, peu de coureurs ont la force mentale de compléter un marathon en tournant 274 fois sur une piste de 154 mètres.


Marathon de Miami


Des petites nouvelles de mon ami Roger Goulet qui profite la chaleur de la Floride. Quoi de mieux qu'un petit marathon pour commencer ses vacances:



Roger a donc pris part au Marathon de Miami et a complété son 242 ième marathon à vie, en 4:52:51. Un autre qui n'était pas sa satisfait de son chrono. C'est souvent le lot des marathoniens, moi le premier. Cependant, Roger nous a écrit ce qui suit dans un courriel suite à son marathon:

«Le marathon s'est déroulé sous un temps nuageux et pluvieux avec un taux d'humidité assez élevé.
La température variant de 23 à 27 dégrés.»


Quand, on s'entraîne dans des températures de -23 à -27 C et qu'on arrive à Miami deux jours avant le marathon, c'est tout à fait normal que le chrono soit plus lent. De toute façon, je ne suis pas inquiet pour Roger avec le chrono qu'il a réussi à Rimouski ( 4:09:18). Pour lui, le marathon de Miami en sera un de plus dans sa collection et lui servira de préparation pour son année 2012 où, si sa moyenne annuelle se maintient, il devrait compléter une dizaine de marathons. Il devrait faire celui de Fort Lauderdale en février avant celui de Boston, en avril, et après Sugarloaf, Ottawa, Charlo, etc.... 


Chose certaine, à Miami, Roger a pu profiter d'une ambiance très «latino» au départ:


Prochaine semaine

Pour moi, une autre semaine au-dessus de 80km. Et s'il fait froid,  je vais penser à Miami :)

dimanche 22 janvier 2012

Plus petite semaine

Après quatre semaines de gros kilométrage, il était temps de réduire un peu le volume afin de permettre à mon système de surcompenser et de bien assimiler le travail accompli.

La semaine du 15 janvier, après ma longue sortie hebdomadaire, a donc été plus légère sous deux aspects: la durée de mes sorties quotidiennes et la durée de l'intensité. Du mardi 17 janvier au samedi 21 janvier, j'ai fait une semaine de «lucky seven» ( 7km par jour )  comme certains amis Dailymilers se plaisent à dire:


Mardi 17 janvier: 7 km dans le parc industriel Armand Viau dont 2km plus rapides ( 5:36 et 5:19 ) faits en  ligne;

Mercredi 18 janvier: 7km mollo dans une tempête de neige. Comme j'ai retrouvé mes Yaktrax, j'en ai profité pour les chausser afin d'avoir une meilleure traction:



J'aime bien le chasseur de tempêtes http://mathieuchasseur.blogspot.com/ qui nous fait vivre les conditions sur la route:



Chacun son plaisir: lui,  il vit les tempêtes dans son véhicule automobile, moi je vais les courir.

Jeudi 19 janvier: de nouveau 7 km dans le parc industriel Armand Viau dont un 3000 mètres rapides avec comme temps à chaque kilomètre 5:16, 5:02 et 5:09. La semaine plus légère commençait alors à faire sentir ses effets: j'avais beaucoup d'énergie. De plus, j'ai couru avec la musique d'un lecteur mp3 dont j'ai fait l'acquisition dans le temps des Fêtes:



Il y avait longtemps que je ne l'avais pas fait et j'y ai repris goût. Je vais l'utiliser pour mes sorties relax durant la semaine, les sorties d'intervalles étant plutôt faites au son de ma montre Garmin Forunner 305 et celles du dimanche au son des farces de mes amis coureurs :)

Vendredi 20 janvier: 7 km en endurance dans la neige, dame nature nous ayant gratifié de quelques centimètres supplémentaires.

Samedi 21 janvier: 7km en endurance dans le froid ( -24 C ). Par bonheur, il ne ventait pas. Je suis allé grimpé quelques côtes à Loretteville mais j'ai veillé à ne pas forcer afin de me conserver pour ma longue sortie.

J'ai donc terminé la semaine du 15 au 21 janvier avec 62km.

Dimanche 22 janvier


Encore une fois, j'ai retrouvé mes amis au Centre Lucien-Borne pour ma longue sortie dominicale. 7:15 heures: départ du premier train. Nous étions six à le prendre pour une distance d'environ 10km. Par la suite, le deuxième train partait à 8:15 heures et le groupe avait alors gonflé à 14 coureurs. J'ai parcouru une distance additionnelle de 20km pour un total de 30km. Les trois derniers kilomètres ont été un peu plus difficiles parce que j'ai oublié de m'hydrater dans la première heure, trop occupé à jaser. Même s'il faisait -23 C, la transpiration fut quand même importante compte tenu des couches supplémentaires de vêtements que nous devions porter.

Fait à noter pour cette journée, les arbres étaient d'une beauté remarquable suite à une bruine verglaçante:




Roger Goulet






Je ne vous ai pas encore présenté Roger Goulet de façon officielle bien que je vous en ai parlé dans mes billets de l'année dernière à l'occasion des nombreux marathons qu'il a faits.

J'en profite du fait qu'il s'agissait du dernier entraînement de groupe de Roger avant son voyage annuel en Floride où il se payera un ou deux marathons avant le marathon de Boston qu'il fait année après année depuis plus de 25 ans. Âgé maintenant de 70 ans, Roger est tout simplement une grande source d'inspiration pour la quinzaine de coureurs avec qui il s'entraîne au Centre Lucien Borne. Il accumule les marathons à raison d'une dizaine par année. Quand j'ai repris contact avec son groupe en octobre 2010, j'ai eu beaucoup de difficultés à savoir le nombre exact de marathons qu'il a complétés dans sa vie. C'est un gars humble qui n'aime pas parler de lui-même. Cependant, après le marathon de Rimouski l'année dernière, quelqu'un s'est échappé et j'ai su qu'il venait de compléter son 239ième à vie. Il a eu le temps d'en faire deux autres par après en octobre pour terminer l'année 2011 avec 241.

Si vous désirez le connaître un peu plus, je vous mets en lien une excellent billet que Jean-Claude Drapeau a publié sur le site courir.org: à la fin de l'année 2010: http://www.courir.org/reportages_courses/drapeau_jean_claude/drapeau_jean_claude_012.html

De mon côté, si vous avez lu mes billets l'année dernière où j'ai relaté mon histoire de coureur, vous avez constaté que j'ai couru de nombreux marathons avec Roger, surtout dans les années 90. Bien que j'aimais déjà faire des marathons avant de le connaître, son exemple a renforcé la conviction que j'ai aujourd'hui comme marathonien.

Prochaine semaine


Je commence un nouveau cycle de 3 semaines où mon kilométrage hebdomadaire sera supérieur à 80 kilomètres et où je travaillerai encore les intervalles longs. Il faudra continuer à se concentrer car les prochaines semaines seront encore froides et nous risquons de traverser à nouveau quelques tempêtes :)


lundi 16 janvier 2012

Retour au boulot

La fin de mes vacances des Fêtes et le retour au bureau ont aussi marqué le retour à mon horaire habituel d'entraînement durant la semaine, soit très tôt le matin:


En fait, c'est rare, à ce temps-ci de l'année, que je vois le soleil se lever durant mon entraînement car je le termine avant 6:00 heures du matin. Je devrai attendre au printemps pour admirer ce type de ciel régulièrement.

Côté statistiques, j'ai fait, pour moi, des grosses semaines de kilométrage depuis la semaine du 18 décembre:

Semaine du 18 décembre: 85km
Semaine du 25décembre: 100 km
Semaine du 1er janvier: 85km

Et j'ai continué ainsi pour la semaine du 8 janvier avec 82km. Depuis mardi, mes entraînements se sont déroulés comme suit:


Lundi le 9 janvier


Une journée de repos et c'était le temps que j'en prenne une, la dernière remontant au 19 décembre. Il faut dire que j'avais pris les bouchées doubles dans les deux dernières semaines de l'année 2011 compte tenu de la petite folie que je m'étais payée consistant à terminer mon année avec 3000km de course à pied au compteur.

Mardi 10 janvier 


Je suis retourné aux intervalles mais cette fois-ci, j'ai commencé à faire des intervalles longs. Donc, 5 X 1km rapides. Cependant, c'était encore glissant et je me suis contenté des paces suivants:


Cependant, l'effort cardio-vasculaire était là et j'étais dans la bonne zone de FC. C'est l'important ! Total de la séance: 12 km.

Mercredi 11 janvier


Une sortie de récupération pour 10km. J'avais reçu ce cadeau à Noël:

Eh oui ! Une lampe frontale. Comme je m'étais entraîné à la clarté du jour avec des amis durant la période des Fêtes et que je n'avais pas eu l'occasion de la tester, c'était la journée idéale pour le faire dans le sentier du Parc Chauveau où pluiseurs kilomètres de sentiers sont ouverts aux randonneurs durant l'hiver.. Il faisait froid ( -18 C ) et la neige était bien tapée et dure. J'ai bien apprécié l'expérience de courir dans la forêt de nuit  en se concentrant sur l'éclairage de la frontale sur la neige. Très relaxant mentalement. Cependant, le terrain est un peu inégal et je ne devrai pas trop abuser de cette surface durant l'hiver pour ne pas développer de problèmes de genoux. Chose certaine, je vais répéter l'expérience.

Jeudi 12 janvier


Ma deuxième séance de qualité de la semaine. J'ai recherché un terrain de jeux moins glissant. J'ai donc opté pour le parc industriel Armand Viau dont les routes sont presque toujours sur l'asphalte vu la grande circulation de camions, d'autobus et d'automobiles durant le jour. Par contre, à l'heure où je cours , c'est tranquille et je ne suis pas gêné par les véhicules.

Pour cette séance, j'avais chois de faire un 2 et un 3 km rapide entrecoupés d'un kilomètre lent. La journée était très venteuse à cause d'une dépression annonçant une tempête de neige. Les paces ont donc été les mêmes que lors de la séance du mardi. Total de la sortie: 12 km.

Vendredi 13 janvier


Tempête de neige du 12 au 13 janvier. Voici des images tirées par Mathieu Bordages, chasseur de tempêtes
http://mathieuchasseur.blogspot.com/2012/01/tempete-de-neige-du-12-au-13-janvier.html



Je suis sorti là dedans pour une mollo de 10km. Température: -7 C, facteur vent -16 C. Aussi bien vous dire que j'y suis allé lentement ( 7:25/km ). De plus, il faut toujours être prudent car il y a des véhicules de déneigement un peu partout. Total de la sortie 10km.

Samedi 14 janvier 


J'ai pris mon automobile et je suis allé rejoindre mon ami Paul Tessier qui demeure à l'Ancienne-Lorette à 5km de chez moi. Nous sommes parti de sa résidence pour un entraînement mollo de 10km et nous  nous sommes rendu à ma maison que j'habite depuis 2007 afin de la lui montrer. Par la suite, retour à la maison de Paul où sa gentille épouse Lise nous attendait avec un beau petit déjeuner. Très apprécié quand tu rentres d'un entraînement par température froide !

Je connais Paul depuis les années 80 du temps où je faisais parti du club La Foulée. Il a réalisé plusieurs bons chronos dont entre autres:

                   - Marathon de Montréal                 1989          3 hres 8 min.          483/5126

                   - Marathon de Détroit                    1993          3 hres 9 min.          

                   - Marathon de Washington             1991          3 hres 12 min.        1169/11288
                   
                   - Marathon de Boston                    1990          3 hres 15 min.        530/12335

                   - Marathon des deux Rives (Qué.)  2000          3 hres 26 min.

                   - Marathon d'Ottawa                      2008          3 hres 52 min.

                   - Mont Washington
                      (Ascension de 7.6 km en course)  1993          1hre 34 min.          26/100



Il a aujourd'hui 66 ans et est encore passionné de la course à pied. Le voici en action au marathon de South Hero au Vermont en 2010:






Il sera aussi de la partie au marathon Sugarloaf qui est mon objectif de ce printemps.


Dimanche 15 janvier


De retour au Centre Lucien Borne pour la longue sortie dominicale. Depuis le 8 janvier, j'y arrive pour 7:15 heures du matin afin de prendre part à un réchauffement de 6 km avant le début de l'entraînement officiel à 8:15 heures. Nous étions cinq coureurs pour ce réchauffement.


À 8:15 heures, nous étions douze coureurs pour l'entraînement officiel. Nous nous sommes dirigé vers le Château Frontenac, sommes passé sur les Plaines d'Abraham et rues habituelles dans le secteur de Sillery. La température était très froide ( -22 C) mais le vent pas trop présent. Les couches supplémentaires de vêtements et le passe-montagne étaient de mise.


Après 18km à ma montre Garmin, le groupe s'est scindé en deux, certains ayant décidé de renter au bercail. J'ai continué avec un petit groupe de cinq coureurs et par la suite, avec deux coureurs pour terminer mon entrainement (27km). Les sensations ont été très bonnes tout le long de cette sortie que j'ai agrémenté de quatre kilomètres plus rapides aux 5ième, 8ième, 12ième et 26ième kilomètres. J'étais surpris de pouvoir pousser ce 26ième kilomètre avec mon ami Denis Maheux et d'avoir encore pas mal de jus après plus de 2 heures 30 de course. Je dois prendre cette forme pendant qu'elle passe.


Après ce bel avant-midi, rien de mieux pour relaxer qu'un bon massage. Ma conjointe et moi nous sommes rendus à Lévis, à l'Hôtel L'Oiselière où se trouve le Centre de Santé L'Eclosion:





Si la course à pied est un anti-stress hors du commun, je peux vous dire qu'un massage suédois d'une heure est aussi dans cette catégorie. Je n'étais pas tellement massage mais après cette expérience,  je suis un convaincu «hors de tout doute raisonnable» comme nous disons en droit criminel et pénal. Je vais sûrement «récidiver».

Essais olympiques américains sur marathon

Samedi le 14 janvier, étaient tenus, à Houston, les essais olympiques américains sur marathon. Les trois premiers de cette course étaient retenus pour faire partie de l'équipe américaine en vue des Jeux Olympiques de Londres.

Il s'agit d'une courser stratégique où le seul objectif est de faire l'équipe olympique. Les trois premiers hommes et femmes ont terminé dans un intervalle d'une minute. Voici, le podium féminin:




Au centre, Shalane Flanagan, première en 2:25:38, à gauche Desiree Davila deuxième en 2:25:55 et à droite Kara Goucher en 2:26:06. Fait à noter, Shalane Flanagan et Kara Goucher s'entraînent ensemble. Quant à Desiree Davila, elle a presque gagné le dernier marathon de Boston donnant une bonne frousse la gagnante africaine.


Quant au podium masculin:








À droite Meb Keflezighi, premier en 2:09:08, au centre Ryan Hall en 2:09:30 et à droite, Abdi Abdirahman, troisième en 2:09:42. Meb Keflezighi a déjà gagné la médaille d'argent sur marathon aux Jeux Olympiques d'Athènes en 2004 et le marathon de New-York en 2009.  Quant à Ryan Hall, c'est à mon avis, le plus bel espoir américain sur marathon depuis Bill Rodgers. Ryan Hall a enregistré un magnifique chrono de 2:04:58 au marathon de Boston 2011 !

Prochaine semaine

De mon côté, ma prochaine semaine sera dans l'hiver du Québec, loin de la belle température de Houston, Texas.  Par contre, je diminuerai mon kilométrage compte tenu que je viens d'enfiler une quatrième semaine de plus de 80 kilomètres. Comme j'aime courir, je sortirai aussi souvent mais pour moins de kilomètres à la faois. Le tout afin de mieux assimiler l'entraînement déjà fait :)

dimanche 8 janvier 2012

Dernière semaine de vacances

La première semaine de l'année 2012 correspondait pour moi à ma deuxième et dernière semaine de vacances d'hiver:



Et j'aime avoir des vacances actives :) Comme notre famille restait à Québec pour la période des Fêtes, j'ai fait des petits voyages du quartier Neufchatel au quartier St-Pascal pour rejoindre quatre amis coureurs s'entraînant tôt le matin ( 6 heures 30 ). La semaine s'est donc déroulé de la manière suivante:

Lundi le 2 janvier

Je me suis entraîné seul, mes quatre amis ayant fait relâche d'entraînement pour les 1er et 2 janvier. La température était printanière avec un + 2 C. J'ai fait une course relax sur un parcours allant l'Ancienne-Lorette. Distance parcourue: 11 km.

Mardi le 3 janvier

Brusque changement de température comme c'est souvent le cas au Québec: -16 C, -27 C facteur vent:




Je suis allé rejoindre Rénald Bouchard, Yvon Gagné, André Lepire et Gervais Guillot face à la résidence d'Yvon dans le quartier St-Pascal. De nouveau, nous avons effectué un parcours allant sur le Boulevard Champlain aller-retour avec arrêts à la Traverse de Lévis à l'aller et à la Gare du Palais au retour. Superbe trajet avec le fleuve St-Laurent, le Vieux-Port et le Château Frontenac en vedettes. Je ne m'en suis pas lassé pendant mes vacances. Le seul hic: nous passions à côté du Palais de Justice. J'essayais de ne pas le regarder. J'étais en vacances quand même :) Une sortie de 14 kilomètres.

De retour à la maison, je me suis inscrit au Sugarloaf marathon comme je vous ai expliqué dans mon dernier  billet .

Mercredi le 4 janvier


J'ai récidivé avec le petit groupe. La température était encore très basse ( -21 C, -32 C facteur vent ). J'ai mis presque 3 kilomètres à me réchauffer les pieds. Par la suite, je me suis bien senti. André Lepire, qui est plus rapide que moi, a commencé à accélérer à un certain endroit et j'en ai profité pour faire de même. Même si je n'avais pas d'intervalles structurés pendant mes vacances, cela faisait du bien de faire tourner les jambes un peu. Au total, 13 kilomètres sur le Boulevard Champlain.

Jeudi le 5 janvier


Le petit groupe faisait relâche. J'ai pris rendez-vous avec André Lepire pour une sortie en duo. Je me suis rendu à son domicile dans Vieux-Beauport. André est un coureur que je connais depuis les années 80 du temps où je courais au sein du club La Foulée. Il courait au sein du groupe fort du club et avec raison. Voyez ses meilleurs temps à vie réalisés alors qu'il était dans la catégorie Vétéran I (40-49 ans):


Marathon de Boston 2h43m 28s   1987
Demi-marathon Phil Latulippe 1h16m 44s 1987
10km la Gélinote St Raymond 34m12s 1985
5km Club de Beauport 16m 54s    1987



L'année dernière à l'âge de 67 ans, il a réalisé un temps de 1heure 38 au demi-marathon de Québec. 


Nous nous sommes entraînés sur une boucle de 6 kilomètres dans son secteur. Au total nous avons parcouru 12 kilomètres sur des rues très glissantes.  Comme le fleuve St-Laurent n'était pas loin,  André m'a montré un chemin où il était possible d'aller sur la rive du cours d'eau. J'en ai profité pour prendre quelques photos. Ici, André Lepire devant le fleuve. Il est possible d'apercevoir l'Ile d'Orléans au loin mais la neige qui tombait rendait la vision mauvaise.




Vous êtes à même de le constater sur ces deux autres photos où j'ai essayé de capter les lumières de la Ville de Québec et celles de l'Ile d'Orléans de l'endroit où nous étions:



Je suis quitte à refaire une autre sortie avec André un jour où il sera possible de faire de meilleures photos :)

Vendredi le 6 janvier


Mes vacances tirant à leur fin, je suis retourné pour une dernière fois avec le petit groupe d'amis. Une autre sortie sur le Boulevard Champlain pour 14 kilomètres au total. J'ai fait deux kilomètres plus rapides sous une impulsion donnée par André Lepire et Gervais Guillot. Cependant, je n'ai pas réussi à les coller car ils sont plus rapides que moi. Sauf que j'ai réveillé mes jambes avec des pointes autour de 4:40/km. D'ailleurs, j'ai couru un de ces kilomètres à 4:55/km.

Samedi le 7 janvier 


C'était l'anniversaire de ma fille Catherine qui fêtait ses 13 ans. J'ai commencé ma journée en allant rejoindre mon ami Gilles Lamontagne à sa résidence du quartier St-Sauveur à Québec. Nous avons fait une belle sortie mollo de 10km en montant à la Haute-Ville par la Côte de la pente douce et en redescendant à la Basse-Ville par la Côte d'Abraham. Nous sommes revenus à notre point de départ par la rue St-Vallier. Gilles m'a raconté beaucoup d'anecdotes sur cette rue à mesure que nous la parcourions. Ce fût une sortie bien agréable.

Ma semaine du 1er janvier au 7 janvier s'est donc terminé avec 84 kilomètres.

Dimanche le 8 janvier 


Mon groupe du dimanche reprenait du service après une pause de deux semaines les 25 décembre et 1er janvier. Nous étions 13 coureurs pour le départ de 8 heures 15. Cependant, je me suis joint à quelques coureurs dès 7 heures 15 pour faire 6 kilomètres supplémentaires. Nous nous sommes rapidement aperçus que les rues étaient très glissantes compte tenu de la neige qui les recouvrait.

Par la suite, j'ai couru 21 kilomètres avec le groupe complet pour un total de 27 kilomètres. Nous avons emprunté un parcours connu passant par les Plaines d'Abraham, les rues de Sillery et de Ste-Foy.

Dans les derniers kilomètres,quoique le cardio allait bien,  mes quadriceps étaient pesants à force de courir sur cette surface glissante où il n'y avait pas de traction. C'était très musculaire. Magalie Bellefeuille a trouvé une expression juste en disant que l'on «spinnait».

Cependant, j'ai quand même bien contrôlé ma fréquence cardiaque afin de terminer cette longue sortie dans un bon état. Je fus très satisfait de cette sortie.

Essais olympiques américains


Samedi le 14 janvier, auront lieu,, à Houston les essais olympiques américains sur marathon. Seuls les trois premiers pourront courir le marathon olympique à Londres. Voici, un vidéo montrant quelques espoirs américains se préparant au Minnesota pour cette importante compétition:

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=ulTx8uWlpZI

Prochaine semaine


Mes vacances étant terminées, je reprendrai, cette semaine, mes entraînements en solitaire.à 5:00 heures A.M. Je continuerai à effectuer deux entraînements de qualité par semaine. Le kilométrage sera plus élevé qu'avant les Fêtes, le tout afin de me constituer une bonne base en endurance pour le Sugarloaf  marathon.

jeudi 5 janvier 2012

Le menu de 2012

Après avoir fait la revue de mon année 2011 la semaine dernière, de quoi sera dessinée mon année 2012 ? Qu'y aura-t-il au menu côté compétitions ?

Après avoir couru qu'un marathon par année depuis 1998 sauf en 2007 où j'en ai fait deux à l'automne, le temps est venu d'en ajouter d'autres à mon année. En plus du Marathon des Deux-Rives que je fais à chaque année depuis 1998, je préparerai le Sugarloaf marathon qui sera tenu le 20 mai prochain à Kingfield dans l'État du Maine:





J'ai longuement hésité entre le marathon d'Ottawa une semaine plus tard et le Sugarloaf. Finalement, comme j'ai couru mon 50ième marathon à vie à Sugarloaf  en 1996 ( décrit ici ) et que mon prochain marathon sera mon 75ième à vie, j'ai opté de retourner à cet endroit. Je me reprendrai pour Ottawa. Je l'ai couru à maintes reprises dans les années 80 et 90. Certains de mes compagnons d'entraînement seront aussi à Sugarloaf.

En guise de préparation, je prendrai part au demi-marathon de Québec le 6 mai:


Il s'agira naturellement d'être prudent pour ne pas hypothéquer mon marathon compte tenu qu'il y aura uniquement deux semaines entre les deux épreuves.  C'est la troisième fois que je prendrai part à ce demi-marathon organisé de main de maître par Denis Therrien, patron du marathon des Deux-Rives.

Je n'ai rien prévu pour juin. Suivra le demi-marathon Marcel Jobin à Yamachiche le 14 juillet:



Comme il est nécessaire que je me teste à la chaleur en vue du marathon des Deux-Rives tenu à la fin août, ce demi-marathon  est parfaitement placé dans le calendrier.

Le 26 août, je serai du marathon des Deux-Rives pour la 14ième fois:

Pour moi, il est important de maintenir ma séquence de participation à ce marathon car je fais partie des persévérants qui ont complété toutes les éditions sur 42.2km. Avec une quarantaine d'autres coureurs, notre nom se retrouve à chaque année dans le guide du marathon. Je suis très fier de cet accomplissement. Cependant, j'ai abandonné, depuis quelques années déjà, l'idée de faire un temps sur ce marathon. Il fait souvent très chaud et le parcours est difficile, un peu à l'image du marathon de Boston. 

En septembre, viendra mon test annuel sur 10km à l'Université Laval:


Cette course nous donne notre vraie valeur sur 10km car elle est courue sur un parcours plat. C'est une valeur sûre qui est dans le paysage de la course à pied au Québec depuis de nombreuses années. 

J'ajouterai un troisième marathon plus tard à l'automne car je trouve que c'est la plus belle saison pour se préparer à un marathon. Je n'ai pas encore choisi ce marathon mais j'ai quelques conseillers dans mon groupe d'entraînement qui se feront un plaisir de me guider judicieusement :)

Bref, un gros changement pour la saison 2012 car je passerai d'un marathon par année à trois. J'en ai déjà fait plus par année entre 1993 et 1997 ( entre 7 et 11 ), donc le tout devrait bien se dérouler. Chose certaine, je ferai durer le plaisir de préparer un marathon sur une plus longue période au courant de cette année. Le menu sera donc plus garni en cette année 2012.


lundi 2 janvier 2012

Vive les vacances des Fêtes !

À chaque année, je profite du temps des Fêtes pour prendre deux semaines de vacances. J'aime toujours faire un arrêt à cette période de l'année en ce qui a trait à mon travail d'avocat.

Par contre, pour moi, vacances signifie plus de COURSE À PIED. Non mais quand même !  Il faut profiter des journées de congé additionnelles pour allonger un peu les distances et profiter des joies de l'hiver.

Dans mon billet du 25 décembre 2011 je vous expliquais comment est né le petit défi que je me suis fixé d'atteindre les 3000 km de course à pied en 2011. Bien que j'ai déjà fait cette distance annuelle dans mes bonnes années de course à pied et même beaucoup plus, il y avait plusieurs années que je ne avais pas atteint cet objectif. D'ailleurs, ce chiffre n'a jamais été une priorité pour moi. L'important, c'était les chronos.

Comme le 20 décembre dernier il me manquait 150 kilomètres pour compléter les 3000 km, j'avais le prétexte idéal pour courir plus durant les Fêtes. Durant les Fêtes 2010 et le voyage de mon épouse et de ma fille au Chili, j'en avais profité pour aller courir avec un petit groupe de quatre coureurs de l'arrondissement Beauport et qui s'entraînent ensemble tôt le matin durant la semaine. Ils sont tous à la retraite les chanceux ! J'ai tellement apprécié l'expérience que j'ai récidivé cette année. Donc, voici le résumé de ma semaine d'entrainement du 25 décembre au 31 décembre:

25 décembre: un 15km seul le lendemain du réveillon à -19 C;

26 décembre: un autre 15km mais cette fois avec le petit groupe qui était de deux coureurs ce matin-là;

27 décembre: une distance de 21km toujours avec le petit groupe qui était au complet cette fois-ci; la température était plus douce (-1 C) mais c'était glissant et la traction était mauvaise;

28 décembre: le petit groupe faisait relâche; je suis donc sorti seul pour 12 km; la température était confortable et les conditions étaient encore mauvaises car il y avait beaucoup de gadoue sur la chaussée et de grosses marres d'eau à contourner;

29 décembre: j'ai rejoint de nouveau le petit groupe de Beauport; un gros changement de température nous attendait: -17 C avec une sensation de -31 vu le fort vent qui soufflait; il y avait parfois des bourrasques de vent qui nous congelaient la tête et le visage; les passe-montagnes étaient de mise; nous n'étions que trois fous à braver ce froid; nous avons couru 13km;

30 décembre: autre sortie de groupe pour 12km; il faisait encore froid ( -21 C et -31 C avec le vent ) mais c'était plus supportable que la veille; le groupe était au complet;  c'était la dernière sortie de l'année 2011 pour ce petit groupe; l'occasion d'une petite photo pour vous les présenter:


De gauche droite, Yvon Gagné, Rénald Bouchard, André Lepire et Gervais Guillot. Nous avons couru sur le Boulevard Champlain et nous étions près de la Traverse de Lévis. Nous apercevons au loin le fleuve St-Laurent.

J'en ai profité pour prendre une photographie saisissante du fleuve qui réagissait à ce froid important:


31 décembre 

Après la sortie du 30 décembre, il ne manquait qu'onze kilomètres pour atteindre les 3000km. J'ai pensé appelé cet ami pour cette dernière sortie de l'année:


Eh oui !!! Gilles Lamontagne, l'homme aux 202 marathons à vie. Je suis allé rejoindre Gilles à sa résidence dans le quartier St-Sauveur et nous avons fait un parcours de 11 kilomètres passant dans le Centre-Ville de Québec. Les trottoirs étaient très enneigés, donc le pace a été très lent. Mais de toutes façons, nous avancions bien tout en discutant. À 6 kilomètres de la fin, j'ai glissé sur une plaque de glace cachée sous la neige et mon genou gauche a frappé violemment le sol. La douleur sur le coup a été importante et j'ai été quelque peu sonné. Heureusement, plus de peur que de mal et nous avons repris la route pour terminer cette dernière sortie de l'année 2011.  Merci à mon ami Gilles pour cette belle sortie:


Quant à moi, j'étais bien heureux d'avoir bouclé 3000km en 2011:


J'ai terminé cette semaine avec 99 kilomètres, soit ma plus grosse semaine de l'année 2011.

1er janvier 2012


Pour le début de cette nouvelle année, je ne pouvais passer à côté d'une autre sortie. Nous nous sommes couché à 3 heures 30 dans la nuit du 1er janvier mais malgré mon état, j'ai pris la route pour mon premier entraînement de l'année 2012. Un 10km en solitaire à une allure relax. L'année a commencé avec une température  douce ( -4 C ) et du brouillard.

Ma prochaine semaine


Il me reste encore une semaine de vacances et je continuerai à courir avec les amis. Les intervalles structurés attendront la semaine du 8 janvier. D'ici là, je vous laisse sur un vidéo exceptionnel de Kilian Jornet, le meilleur trailer au monde, vidéo que j'ai pu regarder grâce à la générosité de Philippe Thuret, coureur et blogueur français http://thepinkrunner.fr/?p=679 qui nous partage au quotidien ses trouvailles sur internet: